Le contenu de cette page a été produit par traduction automatique et n'a pas encore été vérifié pour son exactitude. Nous espérons que cela vous sera utile, mais attendez-vous à ce qu'il y ait probablement des problèmes avec la traduction.

Outils pour la pratique

Les outils suivants sont des exemples que vous pouvez utiliser dans votre pratique pour promouvoir la durabilité auprès du public et l’intégrer à votre pratique. Il existe deux options pour chaque outil :

  • Cliquez sur l’icône pour ouvrir l’outil et le lire.
  • Cliquez sur les boutons « Télécharger le pdf » si vous souhaitez le télécharger sur votre ordinateur pour le sauvegarder.

Enseigner aux élèves la durabilité par le biais d’aliments locaux et de saison et fournir une recette facile et durable. Il est plus facile de parler de durabilité sur la nourriture !

Cette activité est une suite d’activités de niveau introductif basées sur la discussion pour amener les membres de la communauté, les collègues professionnels ou les clients à réfléchir à la manière dont leurs propres traditions alimentaires et leur sagesse culturelle s’alignent sur la durabilité.

Réduire les déchets alimentaires en prévoyant des repas flexibles qui utilisent des produits qui seraient autrement compostés. Communiquer vos choix de menus et les avantages de la durabilité aux clients.

Great Meals for a Change a été créé dans le cadre d’un projet de recherche qui a examiné l’efficacité des personnes organisant un repas entre amis et utilisant des activités éducatives (avec une boîte à outils) pour guider et soutenir la conversation sur l’alimentation durable et les systèmes alimentaires (Warner, Callaghan & de Vreede, 2014).

Cette activité s’adresse aux personnes occupant des postes de restauration et d’administration qui s’intéressent au changement de menu et de politique. Il s’applique à l’Amérique du Nord, à l’Europe, à l’Australasie et à tout autre endroit où les modèles de services alimentaires institutionnels sont similaires.

Pollinisation

Merci à Freepik et Flaticon pour l’icône papillon gratuite et à Júlia Muñoz Martinez pour les avoir suggérés !

Les nutritionnistes peuvent utiliser les deux outils d’information ci-dessous pour concevoir des menus et/ou des plans d’aménagement pour leur propre maison, ou avec leur communauté dans des jardins, des vergers ou des lieux communs tels que les parcs, l’agriculture, la sylviculture, la pêche, les écoles, les centres religieux, les hôpitaux, les prisons, les restaurants – et plus encore ! Si vous faites quelque chose avec les pollinisateurs, ou si vous souhaitez le faire, rejoignez notre forum de discussion sur la pollinisation croisée. Forum de discussion sur la pollinisation croisée !

La mission du Pollinator Partnership a pour mission de promouvoir la santé des pollinisateurs, essentiels à l’alimentation et aux écosystèmes, par la conservation, l’éducation et la recherche. Il existe 2 ressources en particulier qui peuvent être utiles aux nutritionnistes : 1) Brochure Protecting Pollinators, People, and the Planet (en anglais) qui donne un aperçu de l’importance des pollinisateurs, et 2) la brochure Your Health Depends on Pollinators ( également ci-dessous).

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a collaboré avec le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de l’Alimentation de la République de Slovénie pour créer ce dépliant en 2018 à l’occasion de la Journée mondiale de l’abeille : Why Bees Matter – L’importance des abeilles et autres pollinisateurs pour l’alimentation et l’agriculture. Elle indique que 3 cultures sur 4 dans le monde produisant des fruits ou des graines destinés à l’alimentation humaine dépendent, au moins en partie, des pollinisateurs. « La Journée mondiale de l’abeille est l’occasion de reconnaître le rôle de l’apiculture, des abeilles et des autres pollinisateurs dans le renforcement de la sécurité alimentaire, l’amélioration de la nutrition et la lutte contre la faim, ainsi que dans la fourniture de services écosystémiques clés pour l’agriculture. » – José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO. La FAO a une page consacrée aux pollinisateurs.